© 2019 par MM.  Créé avec Wix.com

    Infections à point de départ cutané

                                              Urgences

    - Eliminer une situation à risque de dyspnée obstructive en recherchant un trismus serré, une induration du plancher buccal, une protraction linguale douloureuse voire impossible, et une dysphagie (angine de Ludwig) en cas de cellulite collectée.

    - Diagnostic de la fasciite nécrosante

    - Si le patient est immunodéprimé le choc septique peut être rapide.

    A retenir:
    - Rechercher les signes généraux de gravité (choc septique, prise d'AINS)

    - A distance de l'épisode, éliminer la cause de l'infection (exérèse d'un kyste)

    - Délimiter l'érythème cutané au marqueur

    Interrogatoire:

    Contexte et Terrain

    Plaintes et gène ressentie par le patient (trismus, dysphagie, douleur, fièvre)

    Rechercher une prise d'AINS

    Hygiène bucco-dentaire?

    Symptomatologie salivaire?

     

    Examen clinique:                                                                     

    - Prise des constantes et surveillance, risque de sepsis sévère voire de choc septique    

    - Examen exobuccal: adénopathies, erytheme cutané (bien ou mal limité), collection

    - Examen endobuccal: examen bucco-dentaire rigoureux                                                                           
    - Rechercher les 5 signes de gravité devant faire évoquer un abcès du plancher:

    trismus serré / induration du plancher buccal / protraction linguale douloureuse voire impossible / dysphagie / dyspnée

    - Rechercher les signes évoquant une diffusion au sinus caverneux:

    signes ophtalmologiques (chemosis, douleur rétro-orbitaire, anisocorie, troubles de l'oculomotricité, BAV, exophtalmie), signes neurologiques 

    Examen complémentaire:
    - TDM cervico-faciale avec injection de produit de contraste si doute sur un abcès profond

     

    CAT:

    Toujours interdire la prise d'AINS, arrêt du tabac, antibiothérapie adaptée en fonction de l'importance de l'infection, antalgiques pallier 2

    Délimiter au crayon l'érythème cutané pour surveillance de l'évolution

    De plus:

    - Si erysipèle:  antibiothérapie IV efficace sur le streptocoque

    - Si fasciite nécrosante: allo CMF pour prise en charge chirurgicale en urgence
     

    Prévoir le traitement étiologique à distance de l'épisode

    Source à télécharger: CMIT. Infections cutanéomuqueuses bactériennes et mycosiques. In : Maladies Infectieuses et Tropicales. E. PILLY, 2010, N° ISBN : 978-2-916641-29-4

    CMIT. Infections cutanéomuqueuses bactériennes et mycosiques. In : Maladies Infectieuses et Tropicales. E. PILLY, 2010, N° ISBN : 978-2-916641-29-4