© 2019 par MM.  Créé avec Wix.com

    Morsures de chien

                                               Urgences

    - Prévention et surveillance rabique, prévention antitétanique 

    protocole rage / prise en charge de l’animal
     

    Points-clés

    -Infection secondaire fréquente =>Antibiothérapie (efficace sur anaérobies + pasteurella)
    - Désinfection et suture soigneuses des plaies sur le visage 

    - Risque de perte de substance → tel CMF systématique.

    - Morsure humaine: risque infectieux majeur!

    CAT:

     

    Privilégier l’AG chez l’enfant ou si plaies multiples, délabrées, profondes

    Désinfection, nettoyage 10 min à la brosse chirurgicale / Béta scrub – Eau oxygénée – Serum phy

    Et suture soigneuse comme les autres plaies du visage.

    Pas d’indication à faire des points de rapprochement uniquement comme pour les plaies des membres.

    L’antibiothérapie doit être systématique pour toutes les plaies profondes résultant d’une morsure, l’infection bactérienne étant la complication la plus fréquente. Elle survient en moyenne 12 à 24 h après la morsure et plus rapidement si elle est causée par un chat.

     

    La durée de l’antibiothérapie est généralement de cinq jours, à réévaluer en fonction de l’évolution et systématiquement à 48 h.

     

    En première intention l’antibiothérapie privilégiée est l’association amoxicilline et acide clavulanique à la posologie de 1 g trois fois par jour chez l’adulte et de 80 mg.kg-1 .jour-1 ou une dose-poids trois fois par jour chez l’enfant.

    En cas d’allergie aux ß-lactamines, l’antibiothérapie proposée chez l’adulte est la doxycycline 100mg/kg toutes les 12 heures.

    En cas de morsure, le risque infectieux dépend notamment de l’animal mordeur. En cas d’infection patente (extension locorégionale ou signes généraux), de morsure vue tardivement, l’antibiothérapie est prolongée pour un total de 10 à 14 jours.

    Importance de la surveillance régulière (J2 J5 J10 puis à long terme)

    Intérêt de la préssothérapie et des massages sur les cicatrices inflammatoires, épaisses, ou après perte de substance

    CMIT. Pathologie d'inoculation. In : Maladies Infectieuses et Tropicales. E. PILLY, 2010, N° ISBN : 978-2-916641-29-4.. 2010

    Vaccinations contre la rage et prophylaxie post-exposition Recommandations [Internet] [lien]. Haut Conseil de Santé Publique ; 2013 février

    Chhabra S, Chhabra N, Gaba S. Maxillofacial Injuries Due to Animal Bites. J. Maxillofac. Oral Surg. (Apr–June 2015) 14(2):142–153

    ​Plaies aiguës en structure d’urgence - Référentiel de bonnes pratique [lien] - SFMU (2017)