Plaies du front

 Urgences


Eliminer: - une hémorragie (surtout chez le sujet âgé, ou prise de traitement anticoagulant)
 - une atteinte neurologique associée (embarrure, vigilance?)

Points-clés

- Risque de passage de corps étrangers dans l’espace de décollement (terre, verre)

- Surveillance clinique si trauma crânien associé

Interrogatoire:

Circonstances du traumatisme: objet contondant, chute et sa cause (mécanique, malaise vagal, syncope)

ATCD, traitements (AVK, corticoïdes...), allergies

Statut anti-tétanique

Heure du dernier repas 

Examen neurologique : rechercher des signes neurologiques de localisation, un trouble de la conscience

 

A l’examen clinique, rechercher :

  • Un saignement actif 

  • une lésion osseuse sous-jacente, une embarrure (palpation douce du crâne à travers la plaie), risque de fracture d'une ou des deux parois du sinus frontal

  • un déficit neurologique (examen complet), notamment une hypoesthésie du V1, voire une paralysie faciale (disparition des rides du front)                                                                                                 

Examen complémentaire:

En cas de traumatisme crânien chez un patient sous anti-agrégant ou anti-coagulant, suivre le protocole de surveillance du centre hospitalier (TDM?)

CAT:

- Si réalisable sous anesthésie locale:

  • Détersion rigoureuse : rinçage au serum physiologique, eau oxygénée 10 vol diluée à 50%, brossage des berges si souillées, hémostase

  • Suture en 2 plans : sous cutané; plan cutané par points simples o

  • Pansement compressif ou vaseline

  • Antibiothérapie si plaie souillée ou > 6 heures

  • Ablation des fils à J7

Consultation en CMF pour contrôle de la plaie si plaie importante (et quoiqu’il en soit à 48h si morsure)

© 2019 par MM.  Créé avec Wix.com