© 2019 par MM.  Créé avec Wix.com

    Plaies cervicales

                                                  Urgences

    - Plaie vasculaire (saignement actif, hématome expansif, signe de choc)

    - Atteinte de la filière aérienne (plaie soufflante, emphysème sous-cutané, dyspnée) 

    A retenir:

    - Attention aux plaies basi-cervicales et à l'atteinte pulmonaire potentiellement associée

    - Ne pas tenter de mobiliser un corps étranger 

    Interrogatoire:

    Circonstances du traumatisme: objet contondant +++, tentative d'autolyse?

    ATCD, traitements (AVK, corticoïdes...), allergies

    Statut anti-tétanique

    Heure du dernier repas 

     

    A l’examen clinique:

    Prise des constantes (FC, TA, Fréquence respiratoire)

    Examen neurologique : rechercher des signes neurologiques de localisation, un trouble de la conscience

    Rechercher un emphysème sous-cutané, une dysphonie (atteinte des voies respiratoires)

    Examen complémentaire:

    Radiographie pulmonaire (voire TDM) si plaie basicervicale

    Angioscanner cervicofacial: examen de référence en cas de plaie pénétrante cervicale

    CAT:

    - Si la plaie est souillée, ou qu’il y a une hémorragie active associée, ou un corps étranger ou un doute sur une atteinte d'un élément noble quel qu'il soit: exploration-nettoyage-suture sous anesthésie générale au bloc opératoire 

    - Si réalisable sous anesthésie locale:

    • Détersion rigoureuse en 4 temps

    • Exploration

    • Suture en 2 plans : sous cutané; plan cutané par points simples

    • +/- Vaseline

    • Antibiothérapie si plaie souillée ou > 6 heures

    • Ablation des fils à J8

    Consultation en CMF pour contrôle de la plaie si plaie importante (et quoiqu’il en soit à 48h si morsure)